15 stratégies pour accroître facilement son rendement locatif

Tout sur le rendement locatif !

Le rendement locatif est toujours au coeur d'un investissement en colocation ou, plus généralement, d'un investissement immobilier. Comment calculer le rendement locatif ? Doit on se focaliser sur le rendement locatif brut ou net ?  Découvrez tout cela et bien plus dans ce guide !

Qu'est-ce que le rendement locatif ?

Pour faire simple, le rendement locatif, c'est le pourcentage de gain, à l'année, du revenu locatif perçu lors de la location d'un bien. Autrement dit, la rentabilité locative.

Par exemple, si votre rendement locatif est de 10 %, cela veut dire que chaque année, le montant de vos locations vous rapportera 10 % du montant de l'investissement (par exemple, cela vous rapportera 10000 euros sur un investissement de 100,000 €

Le rendement locatif vous permet de savoir où acheter et d'avoir un revenu supplémentaire sans trop d'effort. Plus vous développerez votre portefeuille immobilier, plus votre rendement locatif sera élevé, vous pourrez ainsi devenir rentier assez simplement et obtenir votre liberté financière.

Comment utiliser le rendement locatif ?

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

L'économie étant assez changeante ces dernières années, il devient difficile de faire un bon investissement. Les marchés fluctuent, l'économie se transforme et, où avant de multiples variantes d’investissements s'offraient à vous, il ne reste plus aujourd'hui que des incertitudes. Et si le livret d'épargne permet toujours de gagner de l'argent, il ne vous donne en générale que 1%, 1,50% de rendement.

La pierre a toujours été une valeur sûre. Peu importe les crises et la dévaluation, le patrimoine immobilier est palpable. Votre immeuble ne risque pas de disparaître dans un crash boursier. C'est pourquoi, aujourd'hui, il est considéré comme l’un des investissements les plus surs et les plus rentables. S'il peut demander un investissement un peu lourd au début, il y a fort à parier qu'il sera très vite rentable.

Lors des trente glorieuses (période entre 45 et 75) acheter une maison et la revendre quelques années après, garantissait une belle plus-value sur la vente, mais depuis le marché s'est essoufflé. Il est donc largement considéré qu'à l'heure actuelle, avoir un patrimoine immobilier dédié à la location, et plus précisément à la colocation, est l’un des meilleurs investissements pour votre futur.

En prenant aussi en compte que la population est en constante progression, la demande de logement ne fera qu'augmenter. La richesse personnelle diminuant, la location devient une des seules alternatives pour beaucoup de personnes. Effectivement, avec le pouvoir d'achat qui n'augmente pas, voir diminue, il est difficile pour une personne lambda d'emprunter pour s'acheter un appartement. Celles-ci préfèrent donc louer, la situation étant plus avantageuse dans le court terme pour elles.

rendement locatif - rentabilité locative

Quel type de baux, pour quel type de bien ?

Il existe plusieurs types de contrats qui s’appliquent à des situations précises. Ces baux ne sont pas soumis aux mêmes lois, il est donc important que vous vous renseignez auprès de votre administration ou d'un professionnel.

Bail à loyer

Il concerne les contrats de location affectés à l'habitation. C'est le bail le plus traditionnel. Il comprend les baux pour :

  • la résidence principale meublée ou non meublée,
  • la résidence secondaire,
  • la location saisonnière,
  • la location à un étudiant,
  • la location de meubles et colocations.

Il est en générale acté entre deux personnes physiques. Exemple, location d'un appartement pour 1 an d'un bailleur à un locataire.

rentabilité locative

Baux à ferme

Contrat de location d'un ou plusieurs immeubles affectés à l'exploitation agricole.

Améliorer sa rentabilité locative

Baux commerciaux

Affecté à l'exercice d'un commerce de détail ou à l'activité d'un artisan.

rentabilité locative - baux commerciaux

Bail de bureau

Distinct du contrat commercial, c'est un contrat de droit commun portant sur un immeuble que le bailleur et le preneur ont convenu d'affecter à un usage de bureau. Ces deux derniers baux possèdent des lois spécifiques à ces types de location.

Bail bureau et rentabilité locative

Baux garage et parking

Contrat de location affecté à un garage ou un espace parking. Il existe aussi le bail mixte, c'est une location ou une partie est attribuée à l'habitation et l'autre pour exercer une profession. Il est important de bien choisir le bail qui correspond à votre location et de bien le rédiger. En effet, celui-ci vous protège et définit les clauses claires qui vous lient à votre locataire. Un bail qui ne respecte pas la loi peut être annulé et vous pouvez perdre beaucoup d'argent.

Doubler sa rentabilité immobilière

Comment calculer le taux de rendement locatif ?

Que vous ayez déjà un appartement et que vous désiriez le louer, ou que vous cherchiez à investir dans un projet immobilier de location ou colocation, savoir calculer votre taux de rendement locatif est un atout et un indicateur. N'hésitez pas à le calculer à chaque investissement que vous entreprenez.

Formule de base du rendement locatif

Rendement locatif brute (%) = (loyer x 12 mois) x 100 / montant d'acquisition du bien

Ceci-dit, il vaut toujours mieux calculer son rendement locatif net, c'est à dire en prenant en compte les charges (taxe foncière, impôts, etc...) autrement dit, le montant que vous coûte votre bien dans l'absolu.

Formule pour calculer votre rendement locatif net

100 x (loyer mensuel x 12) - charges non récupérables - taxe foncière - frais de gestion - impôts - ISF / prix d'achat du bien.

Taxe foncière

Elle concerne tous les biens immobiliers, bâtis et non bâtis. Calculée sur la valeur locative cadastrale (celle-ci dépend des facteurs environnementaux où se trouve votre immeuble, l’administration, l'adapte pratiquement chaque année), les taxes foncières sont des impôts locaux payables tous les ans par les propriétaires.

Frais de gestion

Comporte les frais de comptables, frais d'agence, maintenance du bien loué, démarches administratives, conseiller en gestion de patrimoine, etc...

ISF

Impôt sur la fortune, la partie qui vous concerne est l'IFI (impôt sur la fortune immobilière) qui se calcule en fonction des biens que vous possédez et s’ils sont imposables.

Cas d'exonération sur l’IFI :

« le loueur en meublé exerçant à titre individuel qui, au stade du foyer, réalise un chiffre d'affaires supérieur à 23.000 € et qui obtient un bénéfice supérieur aux autres revenus professionnels du foyer »

« L'associé d'une société exerçant l'activité de location meublée à condition d'en être le dirigeant et sous certaines conditions »

 « l'associé d'une société exerçant l’activité de parahôtellerie et sans aucune condition supplémentaire »

« l'exploitant individuel parahôtellerie qui en fait sa profession principale »

Pour plus d'information, suivez ce lien

Il existe aussi des assurances loyer impayé, afin que vous ne manquiez pas de liquidité, si vous avez des mensualités liées à un emprunt que vous auriez contracté.

A partir de 10% brute on considère que c’est un bon placement.

rendement locatif à l'année, on considère que c'est un bon placement.

Lors d'un achat immobilier, faites attention à votre capacité d'emprunt et si vous pouvez supporter le taux d'endettement.

Où acheter pour louer ?

 Il est facile de trouver sur internet les dernières publications immobilières de la ville ou le quartier qui vous intéresse. N'hésitez surtout pas à vous renseigner si vous voulez investir. Certains quartiers en rénovation ou en projet, peuvent coûter peu à l'achat mais rapporter gros en location d'ici quelques années.

Certaines villes ont subi la désindustrialisation, mais par ce fait, elles font maintenant partie de grands projets d’extensions, de dynamisation et de ce fait, même si elles ne vous semblent pas trop attractives, il se pourrait que dans quelques années, elles soient au top des villes Françaises.

En voici quelques exemples. Ces villes sont en plein changement et elles constituent un bon investissement sur le futur.

investissement immobilier - augmenter sa rentabilité locative

Zoom sur l’immobilier en France

Paris

Prix moyen de 13,157 € au m². Contrairement aux idées reçues, Paris n'a pas un rendement locatif très élevé, 3,5%, en dessous de la moyenne nationale.

En effet, Paris est composé de plusieurs arrondissements dont les écarts de valeurs sont importants. De plus, l'achat d'un immeuble ou appartement est très cher. Dans les Ier, IVe, Vie et VIIe arrondissements, les prix d'achat, ont triplé. Paris est un marché réellement à part, réfléchissez bien avant d'y investir.

Bordeaux

Prix moyen de 4 566 € au m². Cette ville est un peu plus complexe pour les investissements, étant donné que sa population est généralement propriétaire d'une résidence principale. La mise en location est donc plus particulière. Ceci dit, Bordeaux possède un centre estudiantin très développé et, de ce fait, la colocation est en plein boom.

La ville se dynamise et son expansion n'est pas terminée. C'est aussi un lieu qui devient très touristique. Préférez les petites surfaces ou immeubles à studio. Intéressez-vous aussi à la location pour vacances. Il est important de choisir un lieu bien desservi par les transports en commun.

Lyon

Prix moyen de 3 029 € au m². Cette ville connaît une explosion de son marché immobilier ces dernières années, due à de nombreux projets de la ville et au fait que c'est une ville estudiantine. Rendement supérieur à 5%. À Lyon, préférez la location de petite surface, comme des studios et chambres pour étudiants, pensez aussi aux surfaces commerciales et bureaux. Vous l'aurez compris, Lyon est l’un des investissements à faire cette année !

Marseille

Prix moyen de 2 662 m². Tout comme Lyon, Marseille est en rénovation. Niveau population, c'est la deuxième ville de France avec 860,000 habitants. Certains quartiers deviendront très prisés dans quelques années. Marseille fait aussi face à une légère crise des logements, étant donné la vétusté des bâtiments. L'achat d'immeuble est aussi étonnement moins cher que dans d'autres villes. C'est une ville étudiante et aussi très touristique (location de vacances).

Lille

Prix moyen de 2 985 au m². Une des villes les plus chères de France, mais qui se trouve sur la route vers l’Angleterre, Paris et la Belgique. Elle a donc une position géolocalisée particulièrement intéressante. Misez sur des bureaux, beaucoup de sociétés s'y installent dans sa périphérie.

Pour le centre, certains quartiers sont des valeurs sures, tel que le Vieux Lille, quartier où la demande excède l'offre. Lille possède aussi des moyens de transport performants. Elle convient pour beaucoup de types d'investissements.

Strasbourg

Prix moyen de 3 294 € au m². Cette ville est très développée au nord, en effet, de nombreux centres d'affaires s'y sont construits, de nombreuses sociétés y ont leurs sièges. Il y a aussi 3 hôpitaux et une grande communauté estudiantine. Il faut prendre en compte également que la communauté européene y a des pieds à terre et que beaucoup de parlementaires transitent par là.

Que ce soit pour la location de bureau, d'appartement, de kot, de places de parking et de location brève du type bail de vacances, Strasbourg offre énormément de possibilités.

Montpellier

Prix moyen de 2967 € au m². Presque un tiers de la population est étudiante. Cependant, de grosses sociétés comme IBM, DELL et Asics y sont implantées, ces sociétés sont à la pointe de l'informatique, elles promettent donc à Montpellier, une place de choix dans le futur. C'est aussi une ville très touristique.

Les investissements qui valent le coup sont généralement les colocations pour étudiants, les emplacements de commerces et de parking. Faites attention aux charges, les immeubles sont en général des copropriétés. Faites quelques vérifications avant d'acheter.

Nice

Prix moyen de 4 158 € au m². Nice est une ville avec beaucoup de personnes âgées. En effet, beaucoup de français prennent leur retraite dans le sud. Nice est donc très courue par une certaine frange de la population. Un bon endroit pour investir dans les résidences seniors de luxe. Il est très difficile de construire, il vaut donc mieux acheter de l'ancien et le rénover avec goût.

Ceci dit, le rendement locatif n'est pas très élevé à Nice. Il reste donc les résidences pour seniors et autres regroupements d'appartements misant plutôt sur une forme de luxe.

Toulouse

Prix moyen de 2 069 € au m². Cette ville est très estudiantine et possède plusieurs centres de recherche médicale telle que la clinique Pasteur.

Le marché de la location, n'a d’intérêt que dans le centre-ville et s'applique surtout aux étudiants.

Préférez acheter un ancien immeuble et le rénover, la ville offre des primes. La ville est actuellement en train d’actualiser son système de transport en commun. Cette ville va continuer de grandir, elle n'est cependant pas la meilleure ville pour investir.

Nantes

Prix moyen de 3 296 € au m². C'est la 6eme plus grande ville de France. C'est aussi un pôle aéronautique de France. Nantes a développé ses centres de recherches.

L'immobilier à Nantes a une progression incroyable de 2 % par an. C'est donc une ville où investir. Préférez construire du neuf, la ville s'agrandit, elle a encore de beaux espaces. Nantes est géographiquement intéressante, se trouvant près de la mer et sur la ligne de TGV. Elle a un réseau de transports en commun très bon, et elle est sens cesse en train de créer de nouveaux bassins d'emplois.

Bref, Nantes a le feu vert, faites en une priorité et si vous le sentez bien, misez sur le quartier Est, qui devrait prochainement accueillir une toute nouvelle population de travailleurs.

Reims

Prix moyen de 2 129 € au m². Reims n'a pas une population qui explose, bien au contraire. Les deux atouts de cette ville sont le tourisme (cathédrale, capitale du champagnes etc.) et sa ligne de TGV.

Elle attire donc, en périphérie, des familles qui recherchent un logement moins cher, plus grand et qui se rendent au travail avec le TGV. La location touristique fonctionne également très bien. En 2015, la ville est entrée au patrimoine de l'UNESCO pour son champagne.

Si vous voulez investir, préférez les lieux proches de la gare. En ce qui concerne les locations vacances, vous pouvez vous éloigner un peu de la ville, jouez sur l'idée du champagne qui plaît beaucoup aux étrangers, et qui ont, de manière générale, de l'argent à dépenser.

Bref, renseignez-vous sur les villes et leurs projets, si vous désirez acheter un immeuble pour le louer, choisissez bien son emplacement et sa typologie. Faites une réelle recherche du marché locatif et de ses prix.

Le rendement locatif et le montant du loyer

Déterminer un loyer n'est pas une mince affaire, il vous faut à la fois rester rentable, ne pas avoir un rendement locatif trop bas et être attractif pour les locataires.

Ceci dit, le loyer dépend surtout de la demande et de la rareté de ce que vous avez à offrir.

De ce fait, faites votre calcul de rendement locatif en pensant aux diverses impositions et calculez le sur votre loyer annuel. Vous devez trouver le point d'équilibre ou vous ne perdrez rien. Faites ensuite quelques recherches sur la région où se trouve ce bien et ajustez le montant du loyer. Si vous arrivez à avoir un rendement locatif de 10 %, vous pouvez considérer que votre investissement est judicieux.

Définir le montant de son loyer n'est pas très difficile grâce une bonne étude de marché, mais il demande un juste dosage entre votre gain et la réalité du marché. Le trop est l'ennemi du trop peu !

Comment doper ses rendements locatifs ?

Il n'y a pas de mystères, pour doper votre rendement locatif, il vous faut une bonne connaissance du sujet, prendre en compte toutes les variantes, qu’elle soit économique, géographique, que celle-ci concerne la demande ou l'offre.

Il existe aujourd'hui beaucoup de dispositifs mis à votre disposition pour arriver à bien gérer. Le gouvernement active chaque année des lois ou dispositifs qui peuvent vous être utiles. Cherchez les avantages fiscaux !

N’hésitez pas à vous faire aider par des professionnels et demandez à vous faire expliquer les processus les plus intéressants afin de les reproduire à la maison.

15 stratégies pour accroître facilement son rendement locatif

1. Maximisez l'utilisation de votre bien

Cela peut sembler dérisoire, mais connaître les atouts et les défauts de votre bien, permet de définir l'utilisation que vous en ferez. Optimisez votre bien afin qu'il corresponde à la demande.

Location à un privé, location de bureaux, location commerciale, etc... Vous pouvez, par exemple, posséder une maison assez grande dans un centre-ville et en faire des bureaux ou des colocations pour étudiants. Analysez l'endroit où se trouve le bien et ce qui est le plus en demande dans ce quartier.

N'hésitez pas à faire des démarches administratives pour changer le statut de votre bien ou à y apporter des modifications si vous pouvez y gagner sur le long terme.

Il est parfois préférable de changer la typologie, ou d'investir sur l'espace intérieur et de vous garantir une location à un prix plus élevé.

bien immobilier rentable

2. Préférez des matériaux simples et solides

​​L’un problème lié à la location est l'usure et la dégradation du bien par les locataires. Par exemple, si vous avez des murs plâtrés blancs, cela sera beaucoup plus facile à l'entretien qu'un crépi qui marque les coups. Vous perdrez beaucoup d'argent s'il vous faut rénover le bien à chaque changement de locataire, ou faire venir des corps de métier.

Il est donc très judicieux de réduire les risques de dégradations et d’adapter le bien en fonction des locataires que vous souhaitez avoir.

Un bien propre et entretenu, attirera plus de personnes. Si vous avez plusieurs potentiels locataires, vous pouvez vous permettre de choisir et ainsi de vous assurer un meilleur preneur. Essayez de vous donner le choix et trouver un locataire de qualité!

rentabilité dune location

3. Effectuez les travaux de maintenance

Il vous coûtera en effet moins cher d'intervenir, par exemple, au plus vite lors d'une infiltration d'eau, que d'attendre que le mur réclame des travaux lourds.

Passez un accord clair avec vos locataires afin qu'ils vous tiennent au courant du moindre dégât, ou dommage, pour que vous interveniez au plus vite.

N'oubliez pas que la dégradation et l’usure de votre bien lui font perdre de la valeur.

Retenez ceci, réduire l'usure et la dégradation du bien augmente sa valeur !

rentable

4. Le crédit immobilier

Beaucoup de personnes hésitent souvent à faire un crédit maximum à l’achat d’un bien, et préfèrent apporter une somme conséquente lors de la signature. Ceci dit, acheter un bien immobilier est le seul investissement que vous pouvez faire en contractant un crédit. Grâce au levier bancaire (le capitale est le même, mais la capacité d'investissement augmente, d'où les revenus aussi) et au rendement locatif, vous aurez un retour sur investissement plus élevé.

N'hésitez donc pas à faire le tour des banques pour trouver le taux le plus avantageux et la somme maximale que l’on peut vous accorder. Faites quelques calculs et simulations, il se pourrait que vous puissiez doubler votre rendement si vous trouvez un bon accord avec votre banquier et avez le meilleur taux de crédit.

Crédit immobilier

5. Louer des bureaux

Depuis des années, la demande de bureau à usage commercial ou professionnel augmente. Les avantages de louer son bien sous cette forme sont principalement :

  • peu de dégradation du bien
  • moins de risque d'impayés.

L'avantage réside aussi dans le fait que les personnes suivent des horaires de journées, engendrant donc moins de nuisance sonore etc...

Des bureaux demandent aussi un investissement plus simple, que ce soit dans la réalisation des espaces et l'utilisation de matériaux. Bref, la location de bureau reste un investissement sûr et plus facile à gérer. Dans les grandes métropoles, les entreprises sont souvent à la recherche de bureau, que ce soit pour un siège social ou des bureaux commerciaux.

Cet investissement convient bien pour des métropoles, où il y a beaucoup de passages, ou à la croisée de grandes villes. Par exemple, Lille est l'endroit idéal en ce moment pour investir dans des bureaux, surtout en périphérie. Lille se trouve sur l'axe, Belgique Paris et relie la France à l’Angleterre.

INVESTIR EN COLOCATION

6. Les colocations et les chambres pour étudiants

Si vous possédez un bien dans une ville étudiante et que sa disposition intérieure est propice, vous pouvez le louer à des étudiants. Ce qui vous permet de le louer plus cher.

Par exemple, une maison de 3 chambre louée à une famille se loue 700€/mois, demain, en la transformant en une colocation 3 chambres, vous pourriez la louer 1050€ (350€ / CHAMBRE) et si vous avez la possibilité de faire une 4eme chambre, on arrive alors 1400€, soit le double de revenu par rapport à une location classique

Cela vous garantit aussi une marge de manœuvre (par exemple si vous avez un emprunt) en cas de loyer impayé de la part d'un des étudiants, étant donné que plusieurs personnes payent un loyer.

Le côté négatif est une dégradation, en général, plus rapide du bien.

Les logements sont très recherchés dans les grandes villes universitaires. Marseille, Bordeaux, Lyon, etc...

Préférez acheter dans un endroit bien desservi par les transports en commun et/ou proche des centres universitaires. N'oubliez pas d’investir dans des matériaux solides, en effet, les étudiants ou jeunes actifs ont tendance à user un bien plus vite qu'un locataire normal.

chambre étudiant

7. Les vacances locatives

Avec l’ascension des sites comme Airbnb, vous pouvez mettre votre bien en location lors des vacances. En effet, si vous possédez un bien un peu particulier ou dans un endroit historique, il vous sera facile de le louer à des personnes de passage. Vous percevrez un loyer plus cher sur une location très brève dans le temps.

Le bien est en général moins facilement dégradé. Vous avez aussi un accès fréquent au bien pour en vérifier l'état, ou pour votre usage personnel. C'est un bon compromis pour les personnes qui désirent utiliser le bien de temps à autre ou en faire profiter la famille. Les locations en haute saison permettent d'afficher des prix très intéressants et un rendement entre 10% et 15 % en moyenne.

L'inconvénient est que vous devrez prendre sur votre temps pour la logistique du bien, accueillir les clients, nettoyer l'appartement après chaque location, fournir les produits de base, etc... Bref, c'est l’une des locations les plus contraignante niveau temps, puisque celle-ci vous demande un réel investissement personnel.

Attention, pour les endroits saisonniers, faites bien votre calcul. Si vous ne louez que quelques mois par an, assurez-vous de choisir les mois les plus intéressants pour optimiser votre rendement locatif. Marseille est une ville qui fonctionne très bien pour les locations de ce type, ainsi que Paris et toutes les villes côtières en général.

VACANCES LOCATIVES

8. Diversifier son patrimoine

Si vous avez la possibilité d’acheter et d'agrandir votre patrimoine, choisissez plutôt de pratiquer des locations de types différents, afin d’anticiper les crises sur certains secteurs, et d’avoir des biens qui vous garantissent un équilibre patrimonial.

Achetez des bâtiments dans diverses régions et aux diverses fonctions. La gestion de votre patrimoine dépend de vous, vous pouvez en faire une mine d'or.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

iNVESTISSEMENT IMMOBILIER

9. Trouver un bien en dessous du prix du marché

La première solution pour accroître son rendement locatif peut se faire dès l’achat. En négociant bien le bien immobilier, donc en essayant de l'obtenir en dessous du prix du marché, vous pourrez améliorer votre marge et ainsi accroître votre rendement locatif.

Logement neuf

10. Louer un garage ou emplacement parking

Cette location a deux gros avantages :

  • Elle ne vous demandera que très peu d'entretien
  • Elle ne coûte pas cher à l'achat.

C'est un petit investissement qui peut être remboursé assez vite et donc assurer un rendement locatif très intéressant.

Si vous êtes dans un centre-ville, un garage ou une place de parking, peut avoir une valeur très élevée. En effet, avec le trafic et l'activité, avoir un garage en centre-ville inclus un confort de vie que beaucoup de personnes recherchent.

N'hésitez pas à acheter des garages ou parking dans les villes en développement. Que ce soit en centre-ville ou en zone industrielle, les parkings ou les garages seront toujours recherchés.

Si vous avez l'occasion d'en faire construire dans des endroits ou de la dynamisation urbaine est prévue, c'est un très bon choix. Une fois que tout sera construit, les places de parking ne pourront plus être créées, elles deviendront donc plus couteuses avec l'accroissement de la circulation d'en le dit endroit.

rentabilité locative - garage parking

11. Préférez les petites surfaces

Il est beaucoup plus facile de louer des espaces à petits loyers que le contraire. Un loyer bas attirera plus facilement les potentiels locataires. Une petite surface se loue de manière générale à un prix plus élevé au mètre carré qu'un grand appartement.

Les petites surfaces s'adressent aussi à un plus grand panel de locataire, comme les étudiants, célibataires, personnes âgées, jeunes couples, etc...

Beaucoup de grandes villes, surtout les villes étudiantes, sont en demande d'espaces plus petits.

rentabilité locatif

12. Choisissez vos locataires

S’il est vrai qu'il ne faut pas se fier aux apparences, choisir un bon locataire, vous évitera de nombreux problèmes qui pourront vous faire perdre votre temps et votre argent. Il est important d'évaluer la qualité de votre futur locataire.

Préférez louer votre bien à des personnes qui ont un emploi fixe ou un garant. Assurez vous de la capacité de payer de votre locataire. Faites aussi attention à ses habitudes et demandez-vous si cette personne pourrait dégrader votre bien.

Il n'y a pas de secret. Le locataire est votre meilleur atout pour accroître votre rendement locatif. Il entretient votre bien et vous paye un loyer. Il représente donc les deux choses les plus importantes.

trouver un locataire

13. Misez sur le troisième âge

En Europe, l'âge moyen de la population ne cesse d'augmenter. L'âge moyen en France est de 41 ans. Les gens vivent plus longtemps. Investissez dans les maisons médicalisées. Elles sont de plus en plus recherchées. Il faut en général des mois pour avoir une chambre.

La population vieillissant, la demande ne va faire que grandir, et ce, pour de longues années.

Les personnes âgées sont en général moins destructrices et payent en temps et en heure.

Il est évident que dans les grandes villes ce genre d’investissement peut rapporter gros. Que ce soit des maisons de retraite ou des maisons médicalisées, la demande ne fera qu'augmenter.

investir en colocation

14. Préférez des baux à courte durée ou meublé

Si vous avez un locataire mauvais payeur ou qui n’entretient pas le bien, vous pourrez plus facilement terminer le contrat sans payer de frais de dédommagements.

Cela vous permet aussi de remettre le bien sur le marché et de réévaluer sa valeur en fonction de la demande. En d'autres termes, d'augmenter le loyer.

BAIL IMMOBILIER

15. Suivez l'actualité !

Tenez-vous au courant de la situation économique de votre pays. Renseignez-vous sur la ville ou vous possédez des biens, pour savoir ce qui est en demande, ce qui vaut la peine d'être acheté. Quel type de bail est intéressant. Chaque région a un marché immobilier différent.

Avoir une bonne connaissance des réalités et des besoins économiques qui entourent le bien, vous permet de rendre celui-ci attractif par rapport à la demande.

site immobilier


Quelques sites utiles

Loi concernant l'achat et la location de biens dans les zones en demande :