Monthly Archives: mai 2019

Comment faire de la colocation : le secret de la réussite

Si vous êtes un propriétaire bailleur qui souhaite louer à plusieurs personnes en même temps, alors vous devez nécessairement savoir qu’il y a des mesures et de petites astuces à appliquer pour que votre projet soit un véritable succès. Suivez ce guide complet pour découvrir comment faire de la colocation en toute efficacité et optimiser ainsi la rentabilité escomptée.

Se faire aider par un architecte d’intérieur

Tout comme pour la rénovation d’une maison, faire appel à un architecte d’intérieur dans le cadre d’un projet de colocation est une bonne chose qui vous sera bénéfique à plusieurs égards, particulièrement pour l’aménagement des petites surfaces.

Chaque logement ayant des spécificités qui lui sont propres, l’intervention d’un architecte d’intérieur vous permettra de créer un intérieur modulaire, optimisé et sur-mesure, dans chaque pièce du bien, avant sa mise en location. A partir de vos besoins, celui-ci, de par son expérience, vous aidera en effet à imaginer un espace stylé et pratique, qui attirera facilement les colocataires potentiels, tout en vous garantissant d’avoir un bon rendement.

Cependant, vous trouverez une multitude d’architectes d’intérieur sur le marché immobilier, ce qui risque sérieusement de vous compliquer la tâche au moment d’opérer votre choix. Heureusement, voici quelques conseils qui vous permettront de dénicher le meilleur parmi toute cette masse :

Déterminez clairement votre projet à l’avance

Il vous sera plus simple de choisir l’architecte d’intérieur qu’il vous faut, si, à l’avance, vous avez clairement défini votre projet en rapport avec la colocation. Très polyvalent, ce professionnel est capable de travailler sur plusieurs projets dans le cadre d’un investissement immobilier qui impliquent de repenser tout l’espace d’une demeure, sans pourtant toucher directement à sa structure principale : révision des aménagements pour créer plus d’espace, transposition des coins et des mobiliers à l’intérieur de la maison, etc.

In fine, mieux vous définirez clairement votre projet, autant il vous sera plus facile de trouver un architecte d’intérieur qui saura s’approprier votre vision, et susceptible de par la qualité de son travail, de vous aider à limiter au maximum les risques locatifs.

Misez sur l’expérience de l’architecte

Bien évidemment, ce point constitue le principal critère à prendre en compte pour dénicher le bon architecte d’intérieur qui saura doper la valeur locative de votre bien, en le dotant des atouts indispensables pour le rendre plus attrayant.

A cet effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez, soit vous rendre sur le net pour vous renseigner sur les différents profils à travers les pages d’annonces, ou dédiées, comme Houzz ou Contrast Deco…Tout comme vous pouvez vous appuyer sur le bouche à oreille, en vous renseignant notamment directement auprès de vos proches (ayant déjà eu à faire aux services d’un architecte d’intérieur), ou des clients qui pourront vous faire de bonnes recommandations.

Les tarifs appliqués par l’architecte d’intérieur

Ce critère est tout aussi important. Le métier d’architecte d’intérieur est un métier libéral, et donc, vous devez savoir qu’il n’y a pas de grille de tarifs réglementés et encadrés en la matière…bref, c’est chaque professionnel du domaine qui définit ici, le coût de ses services.

Ainsi, vous devez au moment de choisir, vous assurer que les tarifs pratiqués par l’architecte d’intérieur soient bel et bien en phase avec ce dont vous disposez comme budget. Pour cela, veillez toujours à solliciter à l’avance, un devis de tous les travaux que vous envisagez d’entreprendre pour la transformation et l’optimisation du bien placé en colocation. Généralement, ce service (devis) vous est rendu gratuitement par le professionnel en question.

Bien choisir ses colocataires

Globalement, le choix des différents locataires est quelque chose d’assez primordial en matière d’investissement immobilier locatif, plus encore dans le cadre d’une colocation. Pour tout dire, la réussite de votre projet va dépendre en grande partie de ce choix. Ne perdez pas de vue en effet, que tous les tempéraments ne sont pas compatibles, et donc, qu’il faudra être très attentif sur la sélection des profils afin de maximiser les chances d’une vie harmonieuse et paisible entre vos différents colocataires. Voici quelques conseils pour vous simplifier la vie en ce sens :

Votre annonce doit être claire et bien rédigée

Pour la recherche de vos colocataires, vous aurez à publier vos annonces essentiellement sur les sites en ligne spécialisés. Il y a des plateformes qui vous permettront même de poster vos annonces avec le plus possible de détails sur votre bien, les colocataires en place (si vous en avez déjà quelques-uns), et le profil du ou des colocataires que vous recherchez (salarié, étudiant, coloc avec ou sans animal de compagnie, etc.).

Pour se mettre à l’abri des surprises désagréables, veillez à insérer dans votre annonce, toutes les informations qui vous semblent importantes et utiles. Ceci vous évitera de perdre votre temps avec des profils qui ne cadrent pas avec vos critères, mais permettra également aux candidats éventuels de mieux orienter ou cibler leurs recherches.

L’importance de la première rencontre

La rencontre des colocataires éventuels est très importante une fois la première sélection faite. Ce rendez-vous, il faut le dire, nécessite une bonne préparation comme quand vous partez pour un entretien d’embauche. Cette rencontre s’articule le plus souvent, autour de la visite du logement, mais elle vous permettra aussi de vous faire une première idée sur ces différents candidats. Bien plus, c’est une bonne occasion d’échange et de discussion avec ces derniers sur les aspects les plus marquant de la vie en colocation : centres d’intérêt, style et rythme de vie, etc. Notez-le bien, il est davantage question ici, de choisir un coloc avec qui le courant passe bien, plutôt que de sélectionner un candidat parce qu’’il vous ressemble.

Quelques points essentiels qui vous permettront d’optimiser votre choix

Il est crucial de bien connaître ceux avec qui vont se côtoyer au quotidien, surtout en matière de colocation. En ce sens, voici quelques éléments essentiels qui devront vous guider dans la sélection des colocataires si vous voulez que votre rendement locatif soit garanti :

  • le revenu de chaque colocataire, pour mesurer le risque d’avoir à faire aux impayés de loyer ;
  • le profil des colocataires : touristes, étudiants, travailleurs ou salariés, mariés, parents, célibataires…
  • l’âge de ces derniers : surfez davantage sur un certain équilibre pour éviter une trop grande différence par rapport au rythme de vie des uns et des autres ;
  • le rythme de vie des uns et des autres : fêtard, noctambule, horaires décalés, couche-tôt, etc.

Conclusion

Retenez en définitive, que la colocation est une activité assez rentable lorsqu’elle est bien pensée et gérée. Il s’agit réellement d’un bon investissement, d’où l’intérêt de nombreux français ayant de plus en plus recours à cette technique pour gagner des revenus complémentaires à la fin du mois. Vous savez donc maintenant comment faire de la colocation avec efficacité et optimiser vos revenus locatifs.